Menu

Blog

Le bois de Païolive et le bas Chassezac

Le bois de Païolive et le bas Chassezac

“Le bois de Païolive est un site géologique remarquable mais aussi un haut-lieu de la biodiversité et de la naturalité en Europe. Ce vaste secteur se compose d’une mosaïque de milieux naturels offrant un havre de paix et de protection à de très nombreuses espèces animales et végétales.

Datant du Jurassique (180 millions d’années), ce milieu calcaire karstique « à caractère ruiniforme » est issu de l’érosion des calcaires. Ce phénomène a donné naissance à des formes naturelles surréalistes, comme des gorges profondes creusées par le Chassezac, rivière descendant de Lozère ; des fractures et diaclases diverses créant de superbes lapiaz ; ou des chaos minéral et végétal aux formes tourmentées, véritables labyrinthes de sculptures naturelles.

Les milieux naturels sont très variés, on note notamment la présence de milieux aquatiques autour des berges du Chassezac, mais aussi près des ruisseaux du plateau calcaire, avec des végétaux aux bords des rivages sous forme de ripisylve. Des milieux rupestres, des hautes falaises et des forêts anciennes de chêne blanc et de chêne vert s’ajoutent à ces zones humides, ainsi que des garrigues et pelouses sèches sur les affleurements calcaires arides.

Le sous-sol est parsemé de grottes et de résurgences, reliées par plusieurs réseaux de galeries souterraines.

Le hameau de Berrias, au sein de la commune de Berrias-et-Casteljau, sur lequel a été étudiée une roche calcaire particulière, a donné son nom à un étage géologique : le berriasien.”

Source: Wikipédia